Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Phytomedia


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Cerbera, Adenium et Asclepiadoideae

    Cerbera, Adenium et Asclepiadoideae

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Cerbera, Adenium et Asclepiadoideae

     

     

    Comme les autres Apocynaceae qui élaborent des hétérosides cardiotoniques, certains Cerbera ou Adenium se révèlent être de redoutables toxiques. Comme le laurier-jaune, C. odollam est, en Inde, souvent utilisé à des fins de suicide. Si C. manghas est parfois utilisé aux mêmes fins, il retient aussi l’attention du fait de la toxicité qu’il confère à la chair des crabes des cocotiers qui, en Nouvelle-Calédonie, s’en nourrissent. Le latex de plusieurs espèces d’Adenium fut, en Afrique, utilisé comme poison de flèches. Le danger de celui des Asclepiadoideae semble, sauf exceptions, limité à son agressivité pour les yeux

     

     

     



    Mentions légales/CGU